FAQ

Pourquoi enlevez-vous certains distributeurs de billets?

L’accès mobile à Internet et les nouveaux outils numériques ont transformé les habitudes d’achat des consommateurs.

Aujourd’hui, moins d’un billet sur deux est encore acheté à un distributeur. Sur un total de 600 machines réparties dans l’agglomération lausannoise, 300 d’entre elles vendent en moyenne moins de huit billets par jour, et dont une centaine jusqu’à moins d’un billet par jour. Ces évolutions nous conduisent à repenser notre stratégie de vente de titres de transport dans l’agglomération et à réorganiser notre parc de distributeurs automatiques.

Cela a-t-il répondu à votre question ?

Si non, vous pouvez cliquer sur Nous contacter pour poser une question.

En poursuivant votre navigation sur le site t-l.ch, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici
Ok